Home >> Le nouveau-né meurt après avoir reçu du protoxyde d’azote

Le nouveau-né meurt après avoir reçu du protoxyde d’azote

lundi, mai 7th, 2018 | Eric | Diagnostics

L’installation incorrecte d’une sortie de gaz dans un hôpital du sud-ouest de Sydney est à l’origine d’une «erreur dévastatrice» qui a laissé un bébé mort et un autre gravement touché.

Les nouveau-nés ont été traités par erreur avec du protoxyde d’azote à la place de l’oxygène après que le mauvais gaz ait été distribué à travers la sortie de gaz de réanimation néonatale à l’hôpital Bankstown-Lidcombe.

La ministre de la Santé de Nouvelle-Galles du Sud, Jillian Skinner, a déclaré qu’elle était « profondément désolée » pour les familles des bébés, qui sont nés au cours des deux derniers mois.

L’erreur a été découverte jeudi dernier lorsqu’un pédiatre a fait part de ses inquiétudes suite au décès de l’un des bébés, a-t-elle dit.

Une machine à oxygène dans l’un des théâtres de l’hôpital a été mal installée et certifiée par le fournisseur de gaz BOC Limited en juillet dernier, a précisé le ministre.

La sortie défectueuse a été corrigée mais le bloc opératoire reste fermé.

«J’ai demandé que toutes les salles d’opération nouvellement commandées au cours des cinq dernières années soient vérifiées, ce qui est fait», a déclaré Mme Skinner.

Un examen des dossiers de l’hôpital Bankstown-Lidcombe a révélé qu’aucun autre bébé n’a reçu le gaz incorrect, a déclaré Mme Skinner, alors que les sept autres théâtres de l’hôpital ont été vérifiés et jugés sûrs.

La mère du bébé décédé a dit au Réseau Neuf qu’elle était allée à l’hôpital pour ce qu’elle attendait d’un accouchement de routine quand on lui a dit qu’elle avait besoin d’une césarienne.

Quand elle s’est réveillée de l’anesthésie, une infirmière lui a dit que son bébé était mort.