Home >> Renforcer la prévention et le contrôle des infections et la surveillance systématique des infections nosocomiales en Inde

Renforcer la prévention et le contrôle des infections et la surveillance systématique des infections nosocomiales en Inde

Messages clésLes systèmes, politiques et procédures de mesure et de prévention des infections nosocomiales sont essentiels pour une réponse globale à la résistance aux antimicrobiens. des pratiques de prévention et de contrôle des infections fondées sur des données probantes pour réduire l’incidence de ces infections, réduire la transmission de pathogènes résistants dans les établissements de santé et améliorer la sécurité des patients La qualité et la cohérence des données de surveillance sur les infections nosocomiales sont limitées. avec le soutien des centres de contrôle et de prévention des maladies, mettent en œuvre une surveillance des infections associées aux soins de santé qui est liée au renforcement des pratiques de prévention et de contrôle des infections et à la caractérisation des modèles de résistance aux antimicrobiens en Inde et ailleurs En Asie du Sud-Est, les initiatives gouvernementales peuvent être utilisées pour préconiser et prioriser l’engagement et le financement pour soutenir la surveillance des infections et les programmes de prévention et de contrôle des infections. La résistance aux antimicrobiens et la propagation des bactéries multirésistantes constituent un problème mondial de sécurité des patients. En Inde, comme ailleurs en Asie du Sud-Est, de nombreux facteurs interdépendants, notamment l’utilisation excessive d’antibiotiques, des capacités limitées de diagnostic clinique et de laboratoire et une mauvaise maîtrise des infections, de l’hygiène et de l’assainissement ont contribué à l’émergence et la propagation de l’AMR.2

3

4

Les établissements de santé sont des environnements à haut risque pour le développement et la propagation de la pharmacorésistance5

6

7

8 et ont fréquemment la plus forte charge de pathogènes résistants aux médicaments, tels que les entérobactéries résistantes aux carbapénèmes. Les infections associées aux soins de santé augmentent donc la menace de la résistance aux antimicrobiens et contribuent à de piètres résultats pour les patients.9

dix

Les données disponibles indiquent que le fardeau des infections nosocomiales dans les pays à revenu faible et intermédiaire comme l’Inde est élevé, avec une prévalence estimée de 15,5 pour 100 patients, soit plus du double de la prévalence en Europe et aux États-Unis.12 Prévention et contrôle des infections les mesures et les pratiques réduisent les possibilités de propagation des pathogènes résistants dans les établissements de santé. Ils sont donc importants pour les efforts visant à contenir la RAM13. Cependant, le manque de systèmes et d’infrastructures adéquats pour la prévention et le contrôle des infections dans de nombreux établissements de santé contribue au développement d’infections associées aux soins et à la propagation de pathogènes résistants.10

14

Nous décrivons le rôle crucial des mesures efficaces pour détecter, surveiller et prévenir les infections associées aux soins de santé et renforcer les programmes de prévention et de contrôle des infections dans les établissements de santé indiens dans le cadre d’une réponse nationale globale à la RAM14.

15

16