Home >> Un programme d’examen des médicaments de 100 millions de dollars se retourne contre

Un programme d’examen des médicaments de 100 millions de dollars se retourne contre

Les examens des pharmaciens au Canada ont l’effet inverse de ce qu’on attendait du programme de 100 millions de dollars.

Selon une analyse qualitative menée dans la province de la Colombie-Britannique, ils augmentent les dépenses de prescription et de médicaments par patient.

Dans le cadre du programme d’examen canadien, un pharmacien rencontre un patient pour discuter de ses médicaments et de l’optimisation des pharmacothérapies dans le but d’optimiser les résultats pour la santé, de réduire les voyages en pharmacie et d’encourager la fidélité à une seule pharmacie.

Mais l’analyse de près de 300 000 revues montre qu’aucun de ces objectifs n’est atteint.

Les 163 000 patients concernés ont reçu au moins cinq médicaments différents au cours des six mois précédents. Près de la moitié avaient plus de 65 ans cristallisation.

Les revues «standard» représentent 89% des interactions de l’étude. Ceux-ci impliquent un pharmacien préparant une «meilleure histoire de médicament possible» et une liste de médicaments que le patient peut apporter à la maison. Le pharmacien est payé 60 $.

Si le pharmacien identifie au moins un problème de traitement médicamenteux et prend des mesures pour le résoudre, il peut réclamer l’article en tant que «consultation de pharmacien», qui paie 70 $.

Selon l’étude: