Home >> Les liens entre les universités canadiennes et l’industrie du tabac

Les liens entre les universités canadiennes et l’industrie du tabac

les écoles de médecine et l’industrie du tabac démontrent que ces établissements reçoivent des subventions de recherche et des dons de l’industrie et que de nombreux représentants de l’industrie du tabac occupent des postes de haute direction. Le Dr Fernand Turcotte, du Département de médecine sociale et préventive de l’Université Laval, étudie récemment à la première conférence internationale francophone sur la lutte contre le tabagisme à Montréal. Les auteurs de l’étude, issus des universités de Toronto et de Laval, ont bénéficié du soutien de l’Institut national du cancer du Canada et de la Société canadienne du cancer. Des questionnaires ont été envoyés aux responsables de 90 universités et de 16 facultés de médecine. financement, dons, investissements et discussions entre associations de professeurs entre 1996 et 1999. Les chercheurs ont constaté qu’aucune des universités ayant répondu n’avait de politique qui interdisait le financement de la recherche par l’industrie du tabac, bien que 4 % avait discuté de l’acceptation de ces fonds. La valeur moyenne de 14 bourses financées par l’industrie était de 1135100 $ (47000 $, 47000 $, 73000 $ et 74000 $). De plus, aucune des universités ayant répondu n’avait de politique interdisant l’acceptation des dons de l’industrie du tabac, bien que 27%. avait discuté de la question. Trente-neuf pour cent avaient effectivement reçu des dons de l’industrie, avec en moyenne $ {« type »: « entrez-nucleotide », « attrs »: {« text »: « C54500 », « term_id »: « 2399101 », « term_text »: « C54500 »}} C54500.